Azzura

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Thorfeld Jovngard - Jarl à Heisenk

avatar
◈ Missives : 2

◈ Âge du Personnage : 45 ans
◈ Alignement : Loyal Neutre
◈ Race : Valdur
◈ Ethnie : Vrëen
◈ Origine : Heisenk
◈ Localisation sur Rëa : Riseklif
◈ Magie : Aucune
◈ Fiche personnage : Jarl, fils de Jarl

Héros
Thorfeld Jovngard

◈ Mar 16 Aoû 2016 - 22:18

◈ Prénom :  Thorfeld
   ◈ Nom : Jovngard
   ◈ Sexe : Homme
   ◈ Âge : 45 hivers
   ◈ Date de naissance : Le 15ème jour d'Ordo, en l'an 45 de l’Ère des Rois
   ◈ Race : Valduris
   ◈ Ethnie : Alsdern
   ◈ Origine : Ordanie, Heisenk
   ◈ Alignement : Loyal Neutre
   ◈ Métier : Jarl de Brekkedarl en Heisenk
   

   

Magie


Aucune.


   
Compétences, forces & faiblesses

   


Forces :

◈ Jarl, fils de Jarl : De par sa position sociale et ses origines, Thorfeld a reçu une éducation assez pointue pour un Alsdern. Il parle ainsi, en plus de sa langue maternelle, le kaerd et le valdra. Même s'il n'excelle pas dans ces deux langages, il les parle suffisamment bien pour se faire comprendre. Il sait lire et écrire, chose suffisamment rare pour être soulignée, et a quelques notions de géographie. En revanche, son savoir sur les dieux de son peuple est très poussé. En plus de ces connaissances, il possède une fortune, matérielle et pécuniaire, non négligeable en accord avec son statut.

◈ Bâtard de l'océan et de la montagne : Ayant grandi dans une région hostile, Thorfeld a du s'adapter à son environnement. Ayant pour ordre de participer aux tâches quotidiennes, surtout lors des hivers les plus froids, il a appris à traquer le gibier. Loin d'être un chasseur de renom, il sait survivre aux conditions extrêmes et pister une proie. Mais il a aussi côtoyé la mer durant toute sa vie, c'est pourquoi c'est un excellent nageur et un encore meilleur navigateur.

◈ Guerrier né : Formé depuis toujours au combat, c'est un adversaire redoutable. Fort et endurant, il sait manipuler lance, bouclier et épée. Mais son arme de prédilection reste la hache à une main, qu'il sait entretenir à la perfection, et avec laquelle il peut faire des ravages. De plus, sa stature colossale en fait quelqu'un d'intimidant. Chose dont il abuse pour obtenir ce qu'il souhaite.

Faiblesses :

◈ Fierté et orgueil : Thorfeld n'est pas un homme calme en général. Mais lorsque ce sont ses principes, ses actes, ou quoi que ce soit d'autre le concernant qui sont remis en question, c'est la colère qui le guette. Il perd une partie de son bon sens et gagne en férocité, ce qui fait de lui un piètre diplomate et négociateur.

◈ Le poids des années : Ayant fait face à de nombreuses luttes, à l'intérieur ou à l'extérieur de sa région, le Jarl a accusé de nombreuses blessures. Si la plupart sont aujourd'hui guéries, les plus récentes lui causent encore du tort, et mettent plus de temps à cicatriser au fil des saisons qui s'écoulent.

◈ Brute sauvage : Il a eu beau recevoir une éducation relativement avancée pour un alsdern, il n'en reste pas moins un guerrier avant tout. C'est pourquoi les longues conversations, où un langage technique est employé ou si l'on évoque des concepts qu'il ne veut ou ne peut comprendre, cela aura tendance à le perdre, voire à l'agacer.
   


   
Physique

   


A l'image des arbres immenses dont les racines parcourent la terre d'Heisenk, sans craindre ni le froid ni la mort, le corps du Jarl est puissant et solide. Mesurant presque six pieds de haut pour environ deux quintaux, sa silhouette a déjà fait frémir ceux qui ne s'y attendaient pas. Ses bras et ses épaules savent supporter la fatigue et le poids aussi bien qu'un cheval de trait, et son torse est de la même robustesse que le bois des drakkars, ces navires porteurs de calamités. Son corps a été forgé dans le fer de la montagne, sur le feu du temps qui s'écoule, battu par le marteau de la rigueur, et trempé dans l'océan. Entraîné depuis toujours au maniement des armes, sa force fait écho à son imposante stature, et laisse présager des dangers qu'affronterait quiconque s'exposerait à sa lame. Cette impression de gigantisme est renforcée par les nombreuses fourrures que porte Thorfeld sur son dos.

Son visage lui aussi est en harmonie avec le reste de son être. Taillé à la hache, abîmé par les ans, les batailles et les embruns, il est aussi dur que la paroi des falaises. Sa peau est claire, presque blanche, et jure presque avec la couleur de sa toison. Ses cheveux, longs et  rugueux, sont d'un roux incendiaire. Lui descendant jusqu'au cou, ils sont maintenus en arrière par quelques bijoux en bois, et donnent plus l'impression d'une crinière que d'une véritable chevelure. Son large menton, lui, est noyé sous une épaisse barbe, de la même couleur que ses cheveux, si ce n'est peut-être légèrement plus foncée. On raconte qu'elle aurait pris cette teinte si particulière à force d'être baignée dans le sang des ennemis du Jarl. Ses yeux, enfin, sont comme deux braises mourantes. Plutôt ternes, ils ont cependant l'éclat du feu lorsque la lumière les caresse.

   


   
Caractère

   

Thorfeld est un homme fait dans la même roche que celles des falaises qui dominent sa région natale, Brekkedarl. Faite de sel et de terre, sa chair est imprégnée depuis toujours de la force des Alsderns, celle que craignent tant Kaerdum et les autres lâches. Comme la péninsule résiste aux déferlantes et ne recule jamais, le Seigneur de Riseklif n'autorise rien ni personne à le dominer. Sa loyauté est celle d'un guerrier féroce, et se la voir obtenir est chose presque impossible. Depuis toujours, un sang brûlant coule dans les veines du Jarl, plus ardent que le soleil à son zénith. Ses colères effraient aussi bien ses hommes que ses ennemis, et il sait que seuls les plus dangereux survivent, sur le champs de bataille, mais aussi sur les étendues gelées. C'est pourquoi il encourage ceux qui l'entourent et le servent à ne jamais montrer de pitié, à toujours être le plus redoutable, à mépriser les faibles.

Mais bien loin d'être simplement un combattant meurtrier, c'est aussi un maître digne, juste mais terriblement sévère. Ceux qui savent lui obéir se voient généreusement récompensés et félicités, au contraire de ceux qui osent ne serait-ce qu'évoquer sa trahison. Ceux-là, il les châtie sans sommation, de sa propre main. Qu'il s'agisse de passage à tabac ou bien d’exécution, il ne recule devant rien pour asseoir son pouvoir et son autorité. Les rares instants où il baisse sa garde sont ceux qu'il passe avec son épouse et sa fille, auxquelles il tient autant, si ce n'est plus, qu'à sa terre natale. Unit à sa famille dans le respect absolu des traditions, qu'il respecte et applique, il s'en remet aux dieux pour l'aider à les protéger. Chaque jour il implore Alstrom et Élyséa, que ce soit pour veiller sur les siens ou pour l'aider à vaincre. Morgarht occupe lui aussi une place particulière dans l'existence de Thorfeld, puisque c'est son nom qu'il invoque, en plus de celui du Père de Tous les Dieux, avant de tuer.
   


 
La Région de Brekkedarl

 


Cette région, située au Sud-Ouest de Serth, vit avant tout de la pêche et de la chasse. Elle englobe les montagnes d'Hofnkliff, riches en fer, et la baie de Skerstrand. Voisine de l'océan, ses navires sont réputés dans tout le pays comme étant les plus performants. Son climat y est, comme partout à Heisenk, glacial, mais les vents marins arrivent parfois à tempérer l'air hostile qui y règne. Son sol est pauvre, si bien que l'agriculture y est très limitée. Seules quelques céréales y subsistent, ainsi que les animaux les plus robustes. Sa capitale est Riseklif. Sa population est majoritairement hostile aux étrangers, mais il y règne une chaleur que l'on ne retrouve que rarement.

 


   
Inventaire

   

◈ Possessions de Jarl : Tout ce qui peut-être mit à disposition d'un Jarl pour accomplir sa fonction. Fortune, terres, biens immobiliers, navires...

◈ Hache à une main : En plus de ses nombreuses armes Thorfeld possède une hache à une main, à priori ordinaire, mais qu'il ne quitte pourtant jamais. Toujours battant à sa ceinture, elle lui a été offerte par son père à son retour de formation militaire, l'année de ses seize ans. Le temps commence à avoir raison d'elle, mais un entretien méticuleux lui permet de ne pas subir trop d'inconvénients. Son tranchant, au fil des batailles, s'est vu teinter de reflets rouges.

   


   
Histoire

   

Comme le chant des guerriers
le tonnerre résonne en mon cœur d'acier
Je ne crains pas mes ennemis, je ne crains pas la mort

Une lueur orangée baignait Riseklif cette nuit. Ce n'était pas la lumière chaude et réconfortante du crépuscule, pourtant, qui éclairait de ses reflets carmins les rues boueuses de la cité heisen. Non, c'était une lueur dansante, envoûtante, chaude. Mais d'une chaleur différente. C'était celle d'un brasier. Un brasier flottant au creux de la baie aux eaux glacées. Sur un drakkar laissé à la dérive, poussé depuis la plage, là brûlait un bûcher mortuaire. Celui du précédent Jarl. Celui de son père, Thorgrund Jovngard, tué pour avoir défendu les anciennes voies. Les seules vraies voies. Tué par un faux roi, et par son armée de lâches.

Comme le chant des guerriers
mon bouclier résonne en mon cœur d'acier
Alors que je le frappe du plat de ma hache et de mon épée

Tandis que le dernier navire du Seigneur défunt s'éloignait, et que les tambours commençaient à battre en même temps que s’élevait le son des cornes, Thorfeld Jovngard, le nouveau Jarl, serre les dents. A ses côtés, sa femme et sa fille. Ses deux seuls vrais trésors. Il avait rencontré Sygvi de nombreuses années auparavant. Il l'avait trouvée belle, si belle dans sa simple robe bleue et ses longs cheveux blonds. Elle était la fille d'un Seigneur allié à son père, jadis, et leur mariage avait été arrangé le même jour que leur rencontre. Elle ne savait pas se battre, ce qui l'avait d'abord rebuté, mais après plusieurs heures à boire avec elle, il en était tombé amoureux. Était-ce de l'amour ? Ou bien une décision des dieux ? Il l'ignorait, mais les deux lui convenaient. Tant qu'il pouvait passer du temps avec elle, et vieillir à ses côtés. Bientôt, une fille naquit de cette union, Sohvi. Portrait craché de sa mère, à l'exception de ses cheveux roux. Elle grandit dans un foyer chaud et sûr, loin du froid et de la faim, et devint une jeune femme magnifique.

Comme le chant des guerriers
le cri de mes frères résonne en mon cœur d'acier
Les faibles se heurtent sur nous comme l'eau sur la roche

Devant le spectacle funèbre qu'offrait le bateau en flammes, tout Riseklif s'était rassemblé. Certains pour honorer le départ du précédent maître des lieux, d'autres pour déjà gagner des faveurs auprès de son fils. Mais il ne leur prêtait pas attention. Ses pensées étaient bloquées, prisonnières d'une rancœur sans nom. Son père, qui avait combattu lors de la campagne de Clevereck, avait été exécuté par un usurpateur. L'orphelin avait dû jurer allégeance à Thorleif Alwin, le faux roi, sans quoi lui aussi serait exécuté. Plutôt que d'abandonner sa famille, plutôt que de ne pas offrir à son ancien des funérailles, il avait choisi le déshonneur et avait ployé le genou. Chaque jour, chaque nuit, il se remémorait cet instant de faiblesse. Au fond de lui flamboyait un véritable incendie, dont les teintes semblaient jumelles avec celles du navire. Provoqué par la mort de son géniteur, il avait été renforcé par ce simple geste de soumission. Et il continuerait de brûler jusqu'à ce que les dieux l'autorisent à prendre sa revanche.

Comme le chant des guerriers
le marteau qui forge résonne en mon cœur d'acier
Le feu ne s'éteindra que lors de mon dernier soupir

Thorgrund Jovngard était plus qu'un père. C'était un guerrier. Il avait, comme de nombreux heisen, pillé et massacré tout ce qu'Alstrom lui avait offert. Il l'avait entraîné bien avant qu'il n'entre en formation, et avait continué à l'endurcir jusqu'à bien après. Hache, épée, arc, bouclier... Ce que l'armée ne lui avait pas apprit, c'était grâce à lui qu'il le savait. A seize ans, Thorfeld était devenu un bon guerrier, mais il n'était devenu dangereux que sous l’œil sévère de son Jarl. Et il avait été exécuté, sa mort avait été vaine, impossible à accepter. Celui qui avait fait de lui un combattant hors-pair, qui avait mené la région de Brekkedarl sur le chemin de la richesse et de la gloire, avait été privé d'un trépas honorable. Morgarht n'accepterait peut-être jamais son âme, laquelle serait alors condamnée à errer lamentablement, ou bien resterait prisonnière de ses cendres. A jamais. A cette pensée, le nouveau Seigneur de Riseklif eut un frisson.

Comme le chant des guerriers
le tonnerre résonne en mon cœur d'acier
Mes ennemis nous craindrons, moi et la mort

Le navire funèbre n'était désormais plus qu'une masse indistincte de craquements et de lumière. Bientôt, un chant s'éleva de la foule des témoins. Un chant puissant, aux accents rauques, qui alla se répercuter sur les flancs des montagnes. Un hymne à la mémoire des défunts, un appel au combat. Dans les oreilles de Thorfeld, cependant, ce chant des guerriers résonna différemment. C'était une prière adressée à Alstrom, une supplication à la vengeance. Le faux roi avait rejeté la voie des ancêtres en s'alliant aux Vreën, avait fait tomber le déshonneur sur lui et les siens, et s'était détourné des dieux. Bientôt, il lui rappellerait qu'Heisenk n'est pas une terre que l'on peut changer. Bientôt, Thorleif se mordrait les doigts pour avoir usurpé un trône qui ne lui appartenait pas. Bientôt, ses ennemis apprendraient que son peuple ne pouvait être tenu en laisse.  

   


   
Ambitions & Desseins

   

Rendre à Heisenk sa gloire passée, gagner la faveur des dieux, mettre à mal le règne de Thorleif Alwin. Tels sont les objectifs de Thorfeld Jovngard. Pour y parvenir, il compte rallier d'autres Jarls à sa cause. Il lui faudra aussi trouver un héritier légitime au fils d'Ivar, chose impossible jusqu'à présent. Mais il ne perd pas espoir, et il sait que les dieux continuent de l'écouter.
   



   
Divers

   

   Reconnaissez-vous être âgé d'au moins 18 ans ? : Oui monseigneur.
   Moultipass : Ok par harden.

   J'espère que la lecture de cette fiche, bien que courte, vous aura plu ~
   


   
avatar
◈ Missives : 2135

◈ Âge du Personnage : 82 ans
◈ Alignement : Loyal Bon
◈ Race : Valduris
◈ Ethnie : Sharda du Nord
◈ Origine : Al'Akhab - Siltamyr
◈ Magie : Aucune
◈ Fiche personnage : Calim

Conteur
Calim Al'Azran

◈ Jeu 18 Aoû 2016 - 15:36

Oh la validation express qu'elle est belle ! Wink

Et bien écoute, on a adoré le déroulement de l'histoire, sur fond du souvenir pendant ce moment de funérailles alsderns criant de véracité et de réalisme, une ambiance à la fois froide de cette neige perpétuelle et brûlante des braseros.

Du coup, nous n'avons rien à dire à part de grandes félicitations pour cette petite pépite et nous te validons allègrement.

Félicitations à toi, et bienvenue ici (ou rebienvenue étant donné la rapidité entre l'inscription et la fiche ? Wink)