Azzura

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Formation de mon personnage

Invité
Invité

◈ Sam 13 Aoû 2016 - 19:13

Bien le bonjour à ceux qui liront ceci (bon, et bonjour aux autres aussi finalement) !

Ca y est, j'ai lu toute la bibliothèque du contexte historique ainsi que les cartes des continents, peuples et tout le toutim. J'ai donc avancé dans mon coin, et ai envie de passer par vous dès maintenant plutôt que partir seul dans la quête de mon personnage pour ensuite tout foirer à la fin Smile

Alors, mon personnage sera un Vreën (bonjour l'originalité) qui viendra soit d'Eliran (j'aime le côté contrée agricole fertile + forêts + passé houleux de massacres) ou de Kaerdum (parce que c'est les meilleurs à ce que j'ai compris et j'aime bosser pour le patron et que "Kaerdum" ça claque vraiment).

Ensuite, je ne sais pas si beaucoup de joueurs avant moi ont eu l'idée, ce serait de jouer un personnage féru de droit/économie/commerce/trucs qui ennuient la plupart des gens. Un législateur, ou administrateur, ça c'est une grande question, un homme au service de son pays/son roi/le Conseil dont il est membre/sa région/sa ville/etc. En tout cas un homme qui est archi-nul avec une épée dans la main (==> donc honte de la famille car a complètement raté son service militaire) mais qui est capable d'oeuvrer pour la populace. Peut-être une trame triste avec un père militaire qui a honte de son fils + mère morte pendant l'accouchement pour le côté froid et refermé, voire asocial (bon j'avoue j'ai pas cherché au fond de moi-même aujourd'hui). Il aurait donc un alignement loyal bon (ou neutre bon, quelques fois il faut malencontreusement pousser des gens du haut d'une falaise pour le bien de Rëa... #Boulin).

Et là c'est l'endroit où je pêche (ou pèche ?) : j'ai trouvé parmi votre liste deux avatars qui m'inspirent :

Eh oui, il y a une énorme différence, soit je joue un vieux paumé dans ses parchemins, soit un jeune surdoué fraîchement sorti d'une académie plein d'ambitions. Soi je joue un vieux papy un peu loufoque sur les bords, soit un jeunot ambitieux qui en a marre de se voir réduire à un Apollon. Si l'un des deux avatars est déjà pris, ça m'arrangerait bien en fait...

Après j'ai plusieurs idées d'approfondissement, j'aurais donc d'abord aimé savoir si la voie que j'emprunte est plutôt encourageante ou plutôt gnan-gnan (oooh, un gars asocial mal-aimé de ses vieux, boooouuuhh).

Tous vos conseils, remarques, propositions, critiques (et oryns  Razz) sont les bienvenus !

Bon week-end à vous !
◈ Missives : 13

◈ Âge du Personnage : 21 ans
◈ Alignement : Neutre Strict
◈ Race : Valduris
◈ Ethnie : Alsderns
◈ Origine : Ordanie / Valdrek / Hildeborg
◈ Localisation sur Rëa : Hildeborg
◈ Magie : Magie Métabolique (vitesse)
◈ Fiche personnage : Manihilde "Mani" Byrgenwerth

Âme Damnée
Manihilde Byrgenwerth

◈ Sam 13 Aoû 2016 - 19:28

Salut à toi et bienvenue Very Happy

Alors, je dirais, pour ma part, que j'aime assez bien le principe de ton personnage. Ma préférence va pour le vieux perdu dans ses bouquins, mais ça c'est parce que l'image me plait plus lol. En attendant, je vais t'exposer mon point de vue. Si tu prends le jeunot, on pourra suivre son attention à travers les sphères de l'administration/commerce/etc (le machin qui t'intéresse quoi). A côté de sa, le vieux, lui, fera déjà parti du système. Il aura ses connaissance et influence. En soit les deux partis sont intéressant à jouer. C'est à toi de voir celle qui te plaira le plus.

En espérant que mon avis te soit bénéfique ^^

Invité
Invité

◈ Dim 14 Aoû 2016 - 9:58

Merci Manihilde !

J'ai réfléchi et choisi le jeune homme. D'ailleurs puis-je déjà réserver l'avatar ou le mettre sur mon profil ? Il m'a bien inspiré, ce serait dommage de devoir m'en séparer. Smile


Mon brouillon de fiche :

Magie


Aucune, mais s’intéresse à la question de l’intégration de la magie dans les sociétés actuelles. Intérêt pour la discipline.


Compétences, forces & faiblesses



FORCES :
Lonis est doté d’une incroyable intelligence et d’un sens de la méthode exceptionnel, ce qui lui permet de passer le concours de l’Académie Royale d’Astel facilement et d’y étudier quatre matières en même temps : l’histoire, le droit, le commerce et la diplomatie. Rapidement reconnu pour son talent d’orateur et surtout de gestionnaire alors qu’il n’a pas encore terminé ses études (il a préparé un projet de réforme de l’agriculture des provinces jouxtant Astel en prévoyant les dépenses nécessaires ainsi que les résultats par mois et par année, et ce dans le plus grand secret), ses maîtres lui font rencontrer l’élite dirigeante d’Eliran (il en profitera pour soumettre son projet de réforme qui sera validé par le Conseil Illustre).

Bien que réservé et souvent froid en public, Lonis a développé une bonne mentalité, souhaitant mettre son intelligence au service de son peuple. Sa détermination est connue et reconnue dans les milieux décisionnels, et peut lui jouer des tours en s’obstinant dans des causes perdues d’avance. Ces échecs sont incompatibles avec son mental de vainqueur « par la plume et non par l’épée », et à chaque défaite s’ensuit une période de dépression intense. Mais généralement, cette période de repos lui permet de reprendre des forces et de préparer un autre projet.

Lonis comprend la nécessité d’agir pour le bien commun, et parfois il faut savoir contourner les lois qu’il a apprises par cœur depuis dix ans. Il éprouve également un certain attrait pour le secret, les décisions prises en petit groupe et appliquées en toute discrétion, mais il tente de réprimer celui-ci par peur de devenir un de ces dirigeants manipulateurs et corrompus. A ce sujet, son esprit lui cause bien des soucis.

Alvar est également une force pour lui. Même s’il le juge responsable de sa vie brisée, il trouve un réconfort dans la théorie que « le Supérieur » donne à chaque être vivant son importance ; parfois Lonis se demande si son enfance douloureuse était nécessaire pour accomplir son devoir sur Rëa, auquel cas Alvar l’aurait volontairement estropié pour qu’il comprenne que son intelligence serait sa plus grande (et sa seule) arme. Lonis est fasciné par la question du divin, et appelle Alvar « le Supérieur » car sa logique ne comprend pas qu’il puisse y avoir un dieu unique sur un continent et une multitude de divinités sur un autre, il croit donc en une entité supérieure que l’on ne peut définir tant qualitativement que quantitativement et qui n’aurait donc aucunement besoin d’un nom. « Donner un nom à un dieu, c’est rabaisser ce dieu à notre niveau en lui attribuant nos caractéristiques, c’est vouloir le rendre comme nous. Au lieu de vouloir définir Alvar, il vaudrait mieux comprendre les besoins de ses créations » est la conclusion de son dernier exercice à l’Académie. Son professeur lui a répondu par écrit : « Ne faites pas lire cela à n’importe qui… ».    


FAIBLESSES :
Sa plus grande faiblesse est son inaptitude à combattre aussi bien à mains nues qu’avec une arme. Il est très vite mis à l’écart des autres adolescents et malaimé par son père. Sa jambe droite irrémédiablement blessée à l’âge de dix ans (alors qu’il était poursuivi dans son village par un chien fou et qu’il courait pour lui échapper, il trébucha et sa jambe se fracassa contre une pierre pointue sur le bord du sentier ; les guérisseurs ont simplement recousu la plaie profonde et prié Alvar), il ne peut plus courir et saute difficilement. Ce jour signa la fin de l’espoir du père de voir un jour son fils devenir guerrier. Certains jours d’hiver glacial ou d’été très chaud, sa jambe le fait extrêmement souffrir au point de devoir rester couché toute la journée.


Sa différence et l’attitude odieuse de ses camarades auront ancré une haine féroce en lui, haine qu’il tente de dissimuler aux yeux de ses contemporains, et de calmer en travaillant jour et nuit. Quelquefois, quand il est au pied du mur ou très fatigué, il ne se contrôle plus et peut aller jusqu’à casser tout ce qui lui passe par la main. Ces périodes où Lonis est méconnaissable entraînent une fatigue et une honte intenses. Le pire cauchemar de cet homme serait de devenir fou et de s’en prendre à n’importe qui pour se venger. Il prie régulièrement Alvar pour garder la raison.

◈ Missives : 13

◈ Âge du Personnage : 21 ans
◈ Alignement : Neutre Strict
◈ Race : Valduris
◈ Ethnie : Alsderns
◈ Origine : Ordanie / Valdrek / Hildeborg
◈ Localisation sur Rëa : Hildeborg
◈ Magie : Magie Métabolique (vitesse)
◈ Fiche personnage : Manihilde "Mani" Byrgenwerth

Âme Damnée
Manihilde Byrgenwerth

◈ Dim 14 Aoû 2016 - 16:53

Je t'en prie ^^

Et j'aime assez bien le personnage que tu dépeins là
◈ Missives : 2046

◈ Âge du Personnage : 82 ans
◈ Alignement : Loyal Bon
◈ Race : Valduris
◈ Ethnie : Sharda du Nord
◈ Origine : Al'Akhab - Siltamyr
◈ Magie : Aucune
◈ Fiche personnage : Calim

Conteur
Calim Al'Azran

◈ Dim 14 Aoû 2016 - 17:28

* a répondu à toutes tes questions par mp * x)
◈ Missives : 29

◈ Âge du Personnage : 250ans.
◈ Alignement : Neutre - Bon.
◈ Race : Eleär.
◈ Ethnie : Villileär.
◈ Origine : Forêt de Lorh.
◈ Localisation sur Rëa : en Satvar.
◈ Magie : Magie Naturelle : Le Loup du Lorh.
◈ Fiche personnage : Saeros Eledh'Wen

Héros
Saeros Eledh'wen

◈ Lun 15 Aoû 2016 - 23:49

Coucou Lonis !

Je vais te faire part de mon avis sur le personnage que tu es en train de faire naître et que tu vas aimer et chérir parce que tu vas le rendre parfait 8D.

Pour le choix de ton avatar, je trouve que je n'aurai choisi ni l'un ni l'autre, j'aurai tendance à mettre le papy à Azzura et le jeune homme dans la royauté, probablement à cause de la tenue. Cependant, le jeune homme avec sa tenue, peut passer avec le domaine que tu vises puisqu'il sera forcement issus d'une famille bien placée et proche de la royauté.

Bon l'histoire que tu proposes, je cautionne pas du tout mais ça, c'est un avis purement personnel, car les mamans qui meurent en couche... bordel je veux bien parce que manque d'hygiène ou de soin, mais flûte alors! C'est du réchauffé xD. Une mère impuissante, absente, méchante ... ça à tellement plus de gueule! Puis le fait que le père à honte de son fils, c'est rare en vrai. Ils sont fâchés, frustrés, grognons ou juste d'un naturel peu attentionné ou sympathique et après c'est l'enfant qui interprète en se disant "je suis une honte pour le paternel parce que je suis pas comme X". C'est dommage de partir dans des clichés alors que je suis sûre que tu peux trouver mille fois mieux en creusant un peu plus la sphère familiale.

Pour la magie, intéressant. Il va être comme un enfant face à tout ça .


Après pour les morceaux de ta fiche, je préfère ne pas me prononcer, car c'est le travail du staff. Tout ce que je peux en dire c'est que ça sent un peu le vécu et que j'aime trouver des petits morceaux des gens dans leur perso :3. Lorsque tu auras définitivement choisi ton royaume de prédilection, n’hésites pas à réclamer des liens avec des persos déjà existant pour rendre ton histoire plus riche et amusante à lire et puis ça lui fera toujours des bagages et une piste pour tes prochains rps.  J'ai hâte de voir ses ambitions !

Bonne suite !
◈ Missives : 2046

◈ Âge du Personnage : 82 ans
◈ Alignement : Loyal Bon
◈ Race : Valduris
◈ Ethnie : Sharda du Nord
◈ Origine : Al'Akhab - Siltamyr
◈ Magie : Aucune
◈ Fiche personnage : Calim

Conteur
Calim Al'Azran

◈ Mar 16 Aoû 2016 - 6:00

*la mort en couches était fréquente au moyen âge... Plus que maintenant... Je dois me connecter avec une de mes donzelles pour museler Saeros ? XD !!!!!*

Mais bon j'avoue que la mère méchante c'est fun aussi. *regarde Azshara et Saskia en coin, puis porte les yeux sur Sheïra et Anja, les mamans respectives.*
◈ Missives : 29

◈ Âge du Personnage : 250ans.
◈ Alignement : Neutre - Bon.
◈ Race : Eleär.
◈ Ethnie : Villileär.
◈ Origine : Forêt de Lorh.
◈ Localisation sur Rëa : en Satvar.
◈ Magie : Magie Naturelle : Le Loup du Lorh.
◈ Fiche personnage : Saeros Eledh'Wen

Héros
Saeros Eledh'wen

◈ Mar 16 Aoû 2016 - 10:29

Saeros a écrit:bordel je veux bien parce que manque d'hygiène ou de soin, mais flûte alors!

J'ai dit qu’effectivement c'est totalement possible mais que c'est du réchauffé dans les fiches. C'est la meilleure façon de dire "ouais il a eu une mère, mais comme je sais pas quoi foutre d'elle, elle meurt ou je la tue dès le début pour que ça rende le père méchant et du coup mon perso est rejeté". Dans les cas les plus souvent postés, hein.

Invité
Invité

◈ Mar 16 Aoû 2016 - 11:23

Tout d'abord merci pour tes conseils Saeros !

Pour l'histoire de la vioque, franchement je cherchais un moyen de rectifier sa mort. C'est du vu, revu, je le concède totalement.

Une nouvelle histoire plus réaliste, plus intéressante et en même temps plus joyeuse attend mon personnage, mais cette fois je garde le secret pour rester complètement maître de mes choix. Cependant je tiens vraiment à vous remercier pour vos avis, ça m'aura été très utile !

Et pour la tenue, je pensais à dire que c'est la tenue officielle des étudiants de l'académie dans laquelle mon perso vient d'être diplômé Wink

Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet